24/11/2007

x- SAMEDI 24 NOVEMBRE -x

•°o.O fℓαѕн-вα¢к O.o°•

 

Petit retour en arrière...

Pas grand chose à dire sur ma journée car elle n'a vraiment pas été super... Déjà la pesée... Toujours ce poids qui menace à tout moment de passer l'unité supérieure dont j'ai trop peur!!! Mon poids me nargue, chaque semaine peut être la bonne... En revenant des courses je me suis rendue compte que mon panier était tellement plein là-bas que j'ai perdu des choses en route dans l'hyper!!! C'est seulement en rentrant que j'ai vu que je n'avais pas tout!!! Marre de tout, j'ai commencé à pleurer sous les yeux de ma mère qui s'en foutait royalement d'ailleurs... Et puis je m'en veux d'être sortie cette aprem', d'être allée au célèbre Marché de Noël de ma ville (Christkindelsmärick SVP lol) et d'avoir trainée au centre commercial pour me trouver des gants...

Pour couronner le tout, j'ai trop manger ce soir...

 

Pour se rappeler...

Mardi j'aurais pu souffler une triste bougie... Laquelle? Celle du commencement de ma 2e hospi!!! Même clinique, même service pour vieux diabétiques, mêmes infirmières (joyeuses retrouvailles...). Un mois d'isolement à nouveau (contre 2 mois pour la 1e fois) mais en contre partie l'instrument choc: la perfusion à 2000kcal en plus des repas... Un enfer!!! Repiquée pratiquement tous les 2 jours car l'aiguille ne tenait pas dans mon bras, obligée d'être enveloppée dans 1 sac plastique pour pouvoir prendre 1 douche... J'ai été une petite saleté j'avoue: au début j'ai joué avec le débit, je l'ai diminué mais bon ça s'est remarqué... Alors la roulette a été remplacée par un moteur qui ronronnait toute la nuit. J'ai échappé de peu au catéther central mais l'anesthésiste n'était pas favorable à cette méthode voulue par mon endoc. A cette hospi comme à l'autre j'ai beaucoup pleuré. Partie en plein milieu de l'année, sans prévenir, et de ma fenêtre je pouvais voir le lycée pas très loin... De ma fenêtre aussi je pouvais voir mon père passer tous les jours déposer des affaires: livres, occupations, linges, lettres de mes amies, petites peluches... Toujours un coucou avant qu'il reparte et toujours des larmes parce que je le sentais en colère contre moi. J'ai reçu beaucoup de lettres, chacune était dure à lire, me rappelant sans cesse où j'étais et pourquoi j'y étais. Les journées étaient longues: broderies, bricolages, cours, lettres... Je me suis occupée comme j'ai pu, attendant le début d'aprem pour voir mon père à la fenêtre, du haut de mon 3è étage. Les 2 diets étaient très différentes de la 1e hospi: très compréhensives!!! Elles ne m'ont pas obligée à manger des choses qui me faisaient peur, contrairement à celles de la 1e fois; j'ai eu droit à des "aménagements". Elles prenaient le temps de venir me voir et me parler dès qu'elles pouvaient, répondaient au mieux à mes questions etc... Je pourrais encore en raconter des tonnes sur ce que j'ai vécu... Le 23 décembre je suis ressortie et depuis je continue ma route...

La suite de l'histoire est connue, mais personne n'en connais la fin...

perf

 

22:25 Écrit par °oO тiтєвℓoи∂є O dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

certes de bien mauvais souvenirs, tout ça, mais aujourd'hui tu as vachement avancer, alors tu ne peux que etre fiere de toi

continue

Écrit par : hellodidieus | 25/11/2007

bisous en ce dimanche comme tu le vois je suis tjs fidel a ton blog

javance come toi et ca fait du bien

je te fais de gros bisous et jespere q tu vas passer un bon dimanche

prend soin de toi

karine

Écrit par : karine | 25/11/2007

Triste anniversaire effectivement, mais cette période est désormais révolue n'est-ce pas ?
Chacun de tes messages, que ce soit sur ton blog ou sur le mien, témoigne d'une vraie détermination et d'un courage que j'admire ! Même dans les mauvaises passes, il faut repenser aux moments plus joyeux.. Moi je te fais confiance ;)

Merci pour tes encouragements à propos du restau ^^ Tu sais quand je disais que mon ami ne semblait pas s'être rendu compte que j'avais des problèmes avec la nourriture, je crois qu'en fait il le sait, mais qu'il ne sait pas trop comment réagir. Sa cousine a été anorexique et ça l'a énormément choqué, il m'en a souvent parlé. Je pense qu'il est un peu désemparé. Mais après le dîner il m'a dit "la prochaine fois, essaye de manger un peu plus" ! Ca m'a tellement surprise !
Sinon c'était une soirée sympa :)
Et c'était très bon x)

Plein de bisous, et courage!! Merci pour le soutien que tu me témoignes, ça me touche vraiment <3

Caroline

Écrit par : Caroline | 25/11/2007

poucinette j'espères que ton moral va remonter cette semaine je penses très très fort à toi !
bizzzzzzzzz ma crevette !

Écrit par : pt_bou | 25/11/2007

tkt tKt
tu n'est pas pret de revoir tout ce " gentil " personnel ""-__- !!
tu est une battante et tu ten sortira comme moi !!

courage ma puce

Écrit par : miss_rikiki | 26/11/2007

Les commentaires sont fermés.