23/11/2007

x- VENDREDI 23 NOVEMBRE -x

•°o.O ѕα¢ à νι∂єя O.o°•

 

Besoin d'écrire...

Ce soir je prends le temps de venir écrire un peu, tout simplement parce que j'en ai besoin et que j'espère que ça ira mieux après...

Cette semaine n'était pas des meilleures moralement... Lundi en TP de biochimie les choses n'allaient pas comme il fallait alors j'ai encore versé une ou 2 larmes dans mon coin. J'ai hésité à sortir de la salle pour me calmer mais comme personne n'avait rien vu j'ai continué en stressant pour rattraper mon retard. En ce moment j'ai de nouveau très très peur de grossir!!! Cette semaine je n'arrêtais pes de me regarder partout et je n'aime pas ce que je vois... Je me trouve affreusement grosse, comme si les kgs perdus depuis l'hospi que j'ai maintenant retrouvés me rendaient l'aspect que j'avais avant la maladie: celui d'une hyperphage en gros surpoids... Je suis jouflue, j'ai des fesses d'éléphant, des cuisses de mamouth... Je ne suis plus anorexique physiquement mais juste encore comportementalement et ça, on dirait que je n'arrive pas à m'y faire... Comme si ça me gênait de ne plus être pauvre petite fille fragile, que les gens ne fassent plus attention à ne pas me "casser" comme ils disaient en 2nde... Je ne croyais pas les gens qui disaient qu'il existait le "déclic", je croyais que ça n'arriverais qu'aux autres mais jamais à moi... Pourtant pendant les grandes vacances il s'est passé quelque chose qui m'a "propulsée" en avant. Je me suis remise en cause grâce à ça et j'ai réexaminer la vie que je m'étais créée pour en conclure que je ne pouvais pas continuer comme ça pour être heureuse... Mais depuis un moment déjà je réalise que ce "déclic" n'était qu'un leure... Une utopie!!! Rien, il ne reste rien de ce que j'avais imaginé, rêvé... Je me sens trahie!!! Trahie par la vie, trahie par ce pour quoi je me suis battue contre Ana et contre moi-même!!!

Par ailleurs, je me sens seule en ce moment... Même si jeudi dernier j'ai passé une super soirée au restaurant avec mes amies, il m'arrive encore de me sentir isolée... Mes amies sont internes, sont quasi toutes dans la même chambre et certaines même vivent dans le même village donc se voient tous les week-ends, pendant les vacs etc... Moi, je suis la seule à habiter en ville... Je ne fais pas partie des confidences qu'elles se font, je ne sais rien des délires qu'elles ont... Je me sens l'élément de trop, celle qui n'a pas sa place!!! Derrière mes sourires, derrière tout ce que je fais pour être utile, j'attends juste de mériter un regard, une parole à mon intention... Je les envie quand elles disent "mon meilleur ami" ou "ma meilleure amie", moi qui n'ai ni l'un ni l'autre...

Fatigue, nerfs à vifs, solitude... Autant de choses qui font que ce soir je n'arriverai pas à contenir toutes mes larmes...

913730586

 

20:41 Écrit par °oO тiтєвℓoи∂є O dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

aïe ma belle
tu sembles perdue

sache que tu es loin d'être la fille "grosse" que tu t'imagines
tu traverses un périodes de doute mais ça va passer, surtout ne reviens pas en arriere après tout le chemin que tu as déjà parcouru

je t'adore miss
courage

Écrit par : hellodidieus | 23/11/2007

ma tite puce Dit pas sa ma puce, tu peux leur proposer de sortir avec toi une aprem !!
tu peux leur dire que tu te sens exclué, tu verra kel te feront plus de confidences
pour le TP tkt on en rate forcément, ya des moments comme notre vie va pa bien et ben sa se repercute un peu sur les cours.
pleure un bon coup sa libere.
TOI grosse ?? Oulala mais que lis je !! tu dois meme pa etre a un poids minimum pr ta taille alors arrete de te voir grosse !! tu va mal ds ta tete a cause de la solitude et tu tepie de partout !!
alors oublie toi, oublie la solitude et tente de nouvelles rencontrer au Bahut ou ds ta classe =)

Écrit par : miss_rikiki | 23/11/2007

kikou non mais dis!! faut arrêter les bétises une fois:p
Si tu es "grosse"...j'suis énorme...vraiment! Tu sais, on dirait que tu penses les mêmes choses que moi...c pareil tu sais, physiquement, j'ne le suis quasi plus mais comportementalement j'ai encore des soucis...bien que ça avance!
Pour les amies...j'vais te faire une confidence...j'ai toujours été détéstée et rejetée car première de classe qui fait de la musique classique...et doit bosser le violon 6h après les cours donc pas de "sorties au ciné", lol...ça met pas du tout à l'écart!
en tout cas, moi, honnêment, tu comptes beaucoup pour moi alors, oublie moi toutes ces pensées négatives et recontinues tous tes beaux défis:)
bisous

Écrit par : claire | 23/11/2007

courage courage ma puce je pense bien a toi

karine

Écrit par : karine | 24/11/2007

Ca me fait du mal de te lire comme ça.. Je partage ton sentiment de solitude et je ne suis probablement pas la mieux placée pour te réconforter, puisque mon propre moral n'est pas très joyeux... Mais sache en tout cas que moi je crois en toi, en tes efforts, et tous les conseils que tu m'as prodiguée prouvent bien ton avancée : bien-sûr il y a des moments où ça va moins bien qu'à d'autres, mais c'est normal, même si c'est dur.
Je t'embrasse bien fort et te souhaite plein de courage <3

Caroline

Écrit par : Caroline | 24/11/2007

snifou Désolée ma crevettoune de n'avoir pas pu être la de la semaine alors que tu te sentais si seule ! j'étais en formation sur paris et du fait des grêves j'étais hebergée chez une amie ! mais le seul ordi étant dans sa chambre je n'ai pu venir + tot et être la pour te soulager te conforter te réconforter ! tu m'excuses hein ???? PLEASE I AM SO SORRY !!!!!!!!!

Écrit par : pt_bou | 24/11/2007

Coucou Mélanie!

Non ne t'inquiète pas, tu es loin d'être grosse, c'est même tout le contraire. C'est l'anorexie qui déforme la vision que tu as de toi, et aussi le fait que tu n'aies pas fait la paix avec ton passé, à l'époque définitivement révolue où tu étais en surpoids.

Tu sais, le "déclic" dont tu parles, je crois qu'il n'existe pas, et je pense même qu'il est dangereux de penser qu'un jour les choses se résoudront toutes seules. Pour s'en sortir, il faut se battre contre la maladie et contre sois-même, c'est un défi énorme qu'il faut relever chaque jour, et c'est ce que tu fais. C'est une épreuve terrible où l'on traverse forcément des phases de doutes, de tristesse, de solitude, mais tout cela est normal. Il faut garder courage et persévérer, car fais moi confiance, si tu peux trouver certains "avantages" à rester dans l'anorexie, ce ne sont que des leurres qui vont te rendre très malheureuse.

Je pense aussi que tu devrais prendre ton courage à deux mains, et t'extérioriser un peu, car je suis certaine que les gens qui t'entourent ne demande qu'à se raprocher de toi. Tu es une fille géniale, très intelligente et sensible, c'est ce qui fait de toi quelqu'un que l'on a envie de connaitre. Je peux t'assurer que ce n'est absolment pas ta maigreur ou la maladie qui font de toi quelqu'un d'intéressant! Ce sont tes qualités personnelles et rien d'autre.

Courage ma belle.Je suis là si tu as besoin de te confier!

Écrit par : Violette | 24/11/2007

Sois forte ma petite Mélanou et ne pense pas de mal de toi, tu es toute jolie et très loin d'être "grosse"...
C'est la méchante Ana qui te fais penser ces choses là, elle est sotte et ne veut pas ton bonheur. TU comptes pour beaucoup de personne. J'en fais partie. Tu m'as tellement aidé et tu m'aide encore beaucoup. Je t'adore et ça, ne l'oublie jamais, que même dans ta chambre au pays des cigognes, il y a une fille dans un autre coin de France qui pense à toi.

Ne retourne pas en arrière. Ne te retourne pas sur "le passé". Avance comme tu avances depuis cet été. Je crois en toi!

Courage, c'est bientôt les vacances et tu vas pouvoir penser à autre chose, te reposer.

Je t'embrasse

Écrit par : heïdi | 29/11/2007

Les commentaires sont fermés.