29/10/2007

x- LUNDI 29 OCTOBRE -x

•°o.O αятι¢ℓє ѕρé¢ιαℓ O.o°•

 

A des gens à qui je tiens...

Cet article est à l'intention de personnes qui ne reconnaîteront, qui n'ont rien à voir avec la maladie et dont je ne savais pas qu'elles venaient me lire (alors pas de questions pour celles qui ne comprendraient pas)...

Je m'excuse de tout mon coeur si une des phrases d'un de mes articles a pu être mal pris et mal interprêté!!! loin de moi l'envie de vouloir des embrouilles alors que tout va enfin mieux!!! Par cette phrase, je ne cherchais pas à faire passer qui que ce soit pour les méchantes de l'histoire ou alors vouloir faire ma pauvre victime... Au contraire, je veux juste montrer que je pense avoir enfin compris: si je me suis retrouvée seule l'année dernière, c'était ma faute... Honteuse d'avoir dû repasser par la case hospi en plein milieu d'année, après 1 mois d'isolement forcé à pleurer tous les jours en attendant d'être libérée et de retrouver mes amis, en sortant je n'ai pas réussi à retrouver une sociabilité... L'hôpital m'a isolée et j'ai laissé une coquille imperméable se construire autour de moi, je n'ai pas su en sortir après, je l'ai laissé grandir... Un supplice de se demander ce que peuvent bien penser les autres, une fois qu'ils connaissent la nature des problèmes. J'en suis arrivée à me demander comment vous faisiez pour rire parce que je n'y arrivais plus!!! J'étais insensible aux sentiments, sauf l'angoisse et la tristesse... Mais cet été j'ai réfléchi, des évènements m'ont prouvé que si je voulais trouver ma place, il fallait que je travaille car les choses ne se passent pas toutes seules!!! Depuis la rentrée je fais mon maximum pour retrouver une attitude "normale" d'adolescente de 17ans: rire, plaisanter, ou même tout simplement parler... C'est enfin redevenu naturel...

Je garde malgré tout un grand défaut: celui de ne jamais oublier... Toujours garder en mémoire les histoires difficiles ou inachevées... Je n'imaginais pas que vous veniez sur ce blog, mais en me mettant à votre place je comprends parfaitement que vous ayiez pu vous sentir offusqués!!! Cette phrase a été écrite du point de vue de celle qui l'a vécu. Essayez à présent d'imaginer ce qui vous auriez pu ressentir si vous aviez été à ma place à ce moment là: après 1 mois seule, replongée au milieu des autres et voir les portes se fermer une à une... Comprenez-vous que j'ai pu en souffrir?

Le passé, c'est le passé... J'espère profiter de cette année comme je n'ai pu le faire avant, mais pas sans vous!!!

 

603306321

 

Savoir que mes amies sont venues sur ce blog est assez gênant... J'imagine passer pour une vraie folle avec mes articles complètement absurdes pour les gens normaux mais en même temps je me dis que peut-être elles comprendront ainsi la difficulté quotidienne que ça représente... Les gens me voient telle que je veux bien me montrer peu savent ce qu'il y a derrière...

20:50 Écrit par °oO тiтєвℓoи∂є O dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

connu Javoue moi aussi Koé est tombé sur mon blog et sa ma géné car c t comme un journal intime réservé au filles malade et non au gens normaux
ce ke jveu dire c ke je comprend ske tu ressens
...

Écrit par : miss_rikiki | 29/10/2007

tu sai su moins quils son au couran et a presen je pense kil te comprenn davantag

Écrit par : hellodidieus | 29/10/2007

Les commentaires sont fermés.